🎉 Que de surprises à cette investiture…

Une quatrième investiture présidentielle qui a euphorisé tout le monde. Ceux qui ont suivi l’investiture de nos voisins sud-africains ont pu reconnaître la même ambiance. Ce n’était pas une finale de football.  Ni une réponse aux spectacles publics provenant d’une poignée d’individus financés par le Qatar dans les différentes grandes villes de France.

Il n’est pas plus aveugle que celui ne veut pas voir…

Le décompte réalisé aux portiques de sécurité du tout nouveau stade est sans équivoque : 20 367 entrées individuelles à 9h30. Les gens ont fait la queue et sont venus soutenir le président de tous les Comoriens.  Les responsables chinois ont exigé la fermeture des portes afin d’éviter tout débordement.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une forte participation qui a surpris les observateurs. Ceux qui ont regardé ORTC ont pu voir l’ambassadrice de France prendre des photos des manifestations de joie du peuple comorien. Pour la première fois depuis plus de quarante ans de démocratie, en ce mois de ramadan et sous un plein soleil de plomb. Cela n’a pas semblé empêcher les Comoriens de soutenir le projet du président.

Une cérémonie marquée par une forte médiatisation, aussi bien locale avec l’ORTC ou internationale. J’y ai vu des journalistes français, mauriciens, seychellois, malgaches, kenyans ou encore émiratis.

L’occasion pour ceux qui n’ont pu y prendre part d’apprécier la cérémonie. Les soutiens de la diaspora ne se sont d’ailleurs pas fait attendre… Les Comoriens ont pris conscience que leur avenir se joue aux Comores, avec Azali et non à Marseille avec tous les échouées de la scène politique nationale. À monsieur Zilé qui n’a aucune religion (athée, je l’ai entendu moi-même s’en vanter), Tocha Djohar le criminel qui a poussé des jeunes à couper la main d’un gardien de la paix et à l’excellent escroc Said Larifou, jugé à la Réunion pour avoir détourné plus de 600 000€.

Avec une opposition dans la tourmente et non constructive, le Président Azali a quand même tendu la main. Mais seul le vieux de la sagesse Djaffar El maceli a répondu cet appel… il a même été interviewé.

J’ai hâte de la voir…