🧨 Achmet aka « Dr Bomb » prépare son prochain coup depuis Paris

Il aime le feu et les armes !! Derrière ses petites lunettes et ses faux airs d’intellectuel sage et timide, se cache un homme maléfique ! Toujours se méfier de l’eau qui dort!

Prêt à sacrifier père et mère, ou plutôt femme et enfants (car ceux-là on peut toujours en avoir d’autres, mais on y reviendra plus tard), sa détermination est sans faille.

Il veut tout péter aux Comores !! Tout raser pour rout recommencer, par tous les moyens. Il a raté son 1er coup, qu’à cela ne tienne, il va recommencer, mais cette fois il va mieux se préparer. Fini l’amateurisme, les pseudos étudiants scientifiques, les chimistes de bas étage, une femme pas kamikaze, les propagandistes du dimanche sur Facebook… Cette fois il s’arme pour de vrai.

Celui qui s’était allié avec les chiites avec comme contre partie de mettre le persan en langue officelle à l’université, compte aller jusqu’au bout.

1ère étape, une nouvelle femme, une chiite, une vraie, qui n’aura pas peur de mourir pour lui. En grand terroriste qu’il est, il lui faut un fusible qu’il pourra faire sauter en cas de besoin pour sauver sa peau.
Il semblerait que ce soit déjà fait selon nos informations. La promise serait iranienne. Ensuite le recrutement de chimistes chiites qui croient vraiment en la cause : l’avènement d’un nouvel ordre chiite mondial, avec le persan comme langue officielle. L’université Paris 8 est son nouveau lieu de recrutement.
Seul bémol pour le moment, le transport des bombes car il ne peut les préparer aux Comores, il est déjà grillé là-bas. Il faut préparer les choses de l’extérieur, et tout faire péter à l’intérieur. Et c’est à Mayotte comme d’habitude que les choses vont se préparer…

La cible, comme la fois précédente, les hydrocarbures. Mais cette fois le plan semble bien scellé. La déflagration irait de Hahaya à Mitsoudjé. Comme ça, il est sûr d’avoir le Président dans ce périmètre, quitte à emporter sa famille avec… mais dans une révolution il faut bien des martyrs. Quant à sa famille, il en fera une autre…

La question que l’on se pose, c’est comment un individu aussi dangereux, peut se promener au vu et su de tous, sans se faire interpeler par la police ? Les preuves sont pourtant là, ses lieutenants sont passés aux aveux! Pourquoi le gouvernement comorien ne lance pas de mandat d’arrêt contre lui ? A-t-il des complices haut placés ?