Quand l’opposition pense être encore sous l’époque coloniale

Nos chers candidats s’en vont en France, demander à « Papa » Macron de venir gronder le méchant Azali qui risque de passer au 1er tour tellement il mobilise de monde dans ses meetings.

Comme des enfants, ils vont rapporter à leur « papa la France » que le grand frère Azali n’a pas été sage !!

Et comme des enfants ils attendent qu’il soit puni par « papa France ».

Sommes-nous toujours sous administration coloniale ? Mayotte ça on le savait, mais les autres îles…

Quand on sait que Fahmi Said Ibrahim considère Mayotte comme française, c’est pas étonnant que ces chers enfants chéris de la République française, retournent au bercail quand ça va mal.

Chers candidats, nous sommes un pays souverain, libre et independant au cas où cela vous aurait échappé.

Battez campagne, rassemblez vos forces, parlez projets, trouvez des financements légaux, au lieu d’aller salir la mémoire de ceux qui se sont battus et sont morts pour notre indépendance. Les Comores ne sont pas un département français.

Sera digne de diriger notre pays celui qui osera affirmer haut et fort que nous sommes indépendants et souverain et le prouvera par des actes forts et non en prêtant le flanc à l’éternel paternalisme et universalisme occidental.

Hey ho, la France Afrique c’est fini !!!