Des réformes économiques pour soutenir l’Emergence

 

Pour soutenir les réformes économiques en vue de l’Emergence, il faut s’attaquer au chômage des jeunes, avec une politique de l’emploi durable.

Le président Azali a mis en place une politique de promotion de l’entrepreunariat local. Les secteurs de l’agriculture, de la pêche et du tourisme tiennent une place centrale, et l’inauguration récente d’une chambre des métiers agricoles marque l’intérêt par l’Etat, pour ce secteur.

Pour soutenir le coffre d’emploi des jeunes, l’accent est mis sur le lancement de grands chantiers d’infrastructures et d’équipements. De grands projets  dans le secteurs du tourisme, avec la reconstruction sur le site Galawa d’un complexe hôtelier de grand standing par le groupe Armada, sont autant de projets pouvant contribuer à la création d’emplois durables.

La célébration cette année de la JID (Journée internationale des douanes) fût l’occasion pour le gouvernement scanner plusieurs mesures pour faciliter les changes commerciaux, sécuriser le trafic, protéger les échanges entre les Comores et l’étranger.